Le projet

 

Le projet Machine à Tchatch’ se déroulera en 3 phases :

 

Phase-1 – Collecte et jeux de voix

De début février à fin avril 2015

À partir de règles du jeu simples, de mises en situation, de jeux de rôles, nous créerons collectivement un premier répertoire de mots, d’expressions, d’intonations qui composeront plus tard les ingrédients à cuisiner pour la Machine à Tchatch’. Il s’agit ici de porter un regard spécifique sur les automatisme de la parole (répétitions, formules imagées, bafouillage, bredouillements, hésitations, « tocs » et anti-phrases…) mettant en lumière le formalisme et la fantaisie de notre babillage. Identifier les emprunts linguistiques (natals, environnementaux : presse écrite, télévision, radio, jeux vidéo, chat, high-tech…).
Durant cette phase, les participants seront invités à s’inscrire pour constituer une équipe d’une dizaine de personnes qui participera à la création et au concert de la Machine à Tchatch’.
nuagenuage

Phase-2 – Cuisine, partition et concert

De début février à fin juin 2016

Avec l’équipe constituée à l’issue de la phase 1, nous alternerons des ateliers d’expression, d’écriture et d’interprétation pour créer la partition vocale du concert. Puis nous enregistrerons en studio les segments vocaux de la Machine à Tchatch’. Plusieurs séances de répétition avec les instruments numériques seront organisées.
Enfin, le « Concert polyphonique pour voix et claviers AZERTY » sera donné à l’occasion de la fête de la musique (lieu et date à confirmer).

Phase 3 – Création et production de la Machine à Tchatch’

septembre / décembre 2016

bandeau croquis

À partir des matériaux sonores et graphiques élaborés lors de ces 2 premières phases, il sera créé une installation interactive autonome, la Machine à Tchatch’, qui permettra au public de s’exprimer librement dans un micro pour découvrir, en « traduction simultanée », ses paroles transposées dans un autre langage, sonore et graphique, projeté sur un écran lui faisant face. Un dialogue s’instaurera alors entre lui et la Machine à Tchatch’…
Ce dispositif sera itinérant et mis à disposition des espaces publics intéressés.